Nous utilisons des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site web et votre expérience en ligne. En continuant de naviguer sur ce site web, vous acceptez l'utilisation de ces cookies ; lisez-en plus sur les cookies et sur notre stratégie. Politique de confidentialité

La marque REKORD

Si les fabriques de briquettes dans le bassin houiller rhénan s’étaient déjà mises d’accord en 1904 pour adopter la marque de briquette commune « Union », il a existé pendant très longtemps une kyrielle de noms différents en Lusace. Il était à la mode d’utiliser les noms des filles des propriétaires d’usine, par ex. briquettes Ilse et briquettes Victoria, mais les noms reflétaient aussi les convictions politiques (par ex. briquettes «Prince Bismarck») ou avaient un caractère symbolique (par ex. briquettes «Kraft [Force]».

Cette multitude de noms disparut avec la nationalisation des entreprises à l'avènement de la République démocratique allemande. Les briquettes ne portèrent plus que le nom de l’usine où elles étaient fabriquées. Peu après, des abréviations que seuls des experts pouvaient déchiffrer remplacèrent ces noms. Ces produits sans nom de marque étaient toutefois difficiles à vendre, surtout à l’étranger. C’est pour cette raison qu’un concours d’idées vit le jour au début des années 1970, remporté par le fabricant Hans-Jochen Hampel qui avait suggéré le nom «Rekord». Hampel reçut une prime de 500 marks et la briquette est-allemande enfin un nom de marque homogène.

En 1961, la marque verbale et figurative REKORD est officiellement enregistrée comme marque commerciale et est liée depuis aux petits packs énergétiques conçus pour satisfaire aux standards les plus élevés en matière de qualité. Ceci a également marqué la naissance du petit diable rouge REKORD, une mascotte au regard malicieux qui accompagne la marque REKORD depuis cette époque.

Comme beaucoup d’autres choses, la marque REKORD a été elle aussi sujette à caution au moment de la réunification allemande, mais on a renoncé à changer de nom après que des enquêtes eurent montré que la marque s’était déjà solidement établie à l’est. Aujourd’hui encore, plus de 50 ans après l’enregistrement comme marque commerciale, les briquettes de la marque REKORD et le petit diable rouge sont indissociables dans l’esprit de la plupart des gens. Chez REKORD, nous faisons tout pour que rien n’y soit changé et continuons à écrire la longue histoire à succès de la briquette REKORD.